CAPTATION ET POST-PRODUCTION D'UN FILM "PÊCHE"

26 Septembre 2010 , Rédigé par e-one-productions.over-blog.com Publié dans #TOURNAGES ET POST-PROD

LA CAPTATION

 

L' étape la plus délicate sinon parfois périlleuse (surtout pour le matériel), lors de la réalisation d' un documentaire pêche est bien entendu la "CAPTATION", lorsque l' on filme nos chers pêcheurs quoi...!!!, le matériel et le cameraman sont souvent mis à rude épreuve (tournage de scènes trés longues en plein soleil pour avoir "LA" touche en live..., acrobatie dans certaines embarcations où l' espace est trés restreint !  ........)

 

IMG 2628     

 

 

 

La chute dans l' eau et la perte définitive de matériels extrêmement coûteux font, aussi parti des risques à prendre dans ce genre de "sport". Pour la petite histoire lors du tournage de SILURES LEURRES ET STRATÉGIES, la camera a par 2 fois failli se retrouver au fond du Rhône, rattrapée de justesse par une jambe du trépied.

 

table_boat.jpg 

 

Lors des premières séquences du film tourné avec la TEAM 82, alors que je transportais la camera sur son trépied celle-ci se décrocha de la tête vidéo et tomba sur une grosse touffe d' herbe bien épaisse (une chance folle...!!!), résultat, un support disque dur à remplacer + révision totale chez le concéssionnaire de tout l' ensemble (plus de peur que de mal !).

 

 

dslrb

 

Il faut avouer que les films de pêche ne sont pas

les plus simples à tourner...

 

Avec un équipement plus léger, les choses sont

maintenant bien plus façiles...(quoi que !).

Meilleure concentration sur l' environnement,

les émotions, et l' essence même

de ce merveilleux sport.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA POST-PRODUCTION

 

 

SDC12252.JPG

 

 

 

 

 

 

overview_featurette_expansion_20100727.png

 

 

 

La toute première chose de nos jours pour travailler correctement de la vidéo en HD est de s' équiper avec du matériel performant et stable, personnellement j' ai choisi de bosser sur une station APPLE MAC PRO avec la suite logicielle FINAL CUT STUDIO 2. Aucun regret quand à ce choix puisque tout est trés clair, intuitif et surtout STABLE, bref un bon produit...

 

 

overview-apps-fcp-20090722.png overview-apps-stp-20090722.pngoverview-apps-color-20090722.pngoverview-apps-motion-20090722.png overview-apps-compressor-20090722.pngoverview-apps-dvdsp-20090722.png

 

 

 

overview-apps-fcp-20090722LE MONTAGE

 

 

Capture-FCP.jpg

 

 

La première étape dans le montage du film est bien entendu le "dérushage", opération trés importante qui sert à repérer et trier toutes les captures faites avec la camera ou le camescope...c' est une phase extrêmement importante puisque c' est plus ou moins avec cette base de donnée que le film va se construire... nous avons là ce qu' on apelle une "TIMELINE" où vous pouvez voir en bleu tout ce qui concerne l' image et en vert tout ce qui représente le son, vous remarquerez que pas mal de pistes se supperposent, jusqu' à une dizaine pour la partie image, et une quinzaine pour la partie son. Le défilement du "pointeur" (qui sert à se repérer dans l' espace temps sur la timeline) se fait de gauche à droite à une vitesse plus ou moins élevée suivant l' echelle de temps sélectionnée

 

En règle générale plus une séquence et compliqué, avec par exemple, des incrustations ou des effets spéciaux, et plus le nombre de pistes qui se superposent augmente... la séquence ci-dessus représent à peu près 25 minutes d' image et une une centaine d' heures de travail tout compris.

 

Le travail du monteur est un travail long et fastidieux demandant énormément de patience et de précision pour arriver à un résultat "propre". Pour rappel j' ai passé sur le film " Génération Silures " à peu près 800 heures devant mes écrans pour arriver au produit final.

 

C' est de loin (si on a tourné de bon rushs) la partie la plus exitante de la réalisation d' un film...!!!


 

 

overview-apps-stp-20090722LA BANDE SON

 

  soundc.jpg

 

 

La bande son d' une vidéo est au moins aussi importante, si ce n' est plus, que l' image à proprement dite, c' est un travail énorme que celui de donner une ambiance sonore au film, dans "Jurassic Carp" il y a sur certains passages où, jusqu' à 19 pistes d' effets sonores se superposent les une aux  autres, cela va d' un simple bruit de fond à un chant d' oiseau, une mouche qui vole, un craquement de branche, la voix des acteurs....Bref tout ceci mélangé donne une "ambiance sonore". Dans la vidéo "Génération silures", il y a certains passages où l' ambiance sonore à été créée de toutes pieces et même parfois, certains dialogues complètements modifiés alors que les lèvres des acteurs disent tout autre chose...c' est un travail très long aussi, et je ne parle même pas de la création musicale en elle même...!!!

 

 

 

 

 overview-apps-motion-20090722LES EFFETS SPÉCIAUX


 

FX.jpg

 

Gros pavé technique, sans que cela se voit forçément, les effets spéciaux s' invitent aujourd'hui jusque dans nos films de pêche, une cheminé qui fume, un reflet de soleil, une incrustation sur fond vert "green screen", ou encore l' effacement de certains éléments du décor ( comme par exemple modifier une plaque minéralogique sur un véhicule en mouvement avec les fonctions trés pointues de "tracking"), tout cela fait maintenant partie intégrante de certaines vidéos, et avec l' évolution des outils logiciels mis à notre disposition, les résultats sont plutôt pas mal...et discrets !

 

 

 

 

overview-apps-color-20090722L' ETALONNAGE

 

 

colo1

 

 

Etape aussi déterminante pour un film puisque l' étalonnage conciste à donner une "identitée visuelle" au film, voici dalleur un petit exemple en vidéo vous montrant des séquences Brut de capteur issu d' un DSLR suivies par la même séquence mais cette fois-ci  étalonnée (légèrement), les images parlent d' elles même...

 

 

 
 
Les images ci-dessus ont été touné avec un preset vidéo "Flat" où un maximum d' information sont stockés par la camera afin de laisser une plus grande lattitude pour l' étalonnage, ces images paraissent toujours trés fades lorsqu' elles sont visionnées directement comme ça, sans traitement ( un peu le même principe que le RAW en photo), c' est tout à fait normal.
Sur le deuxième écran de la station de travail les différentes courbes d' étalonnage, Luminance / Chrominance...
Parfois très utile pour équilibrer correctement une image ou rattraper une mauvaise exposition (pas de miracles non plus hein..!!!)
Le travail d' étalonnage est normalement un métier bien spécifique et ce sont de véritables artistes de la couleur et de la composition qui s' occupent de ça sur les films à gros budgets, ce sont eux qui donnent une "ambiance" si particulière à un film.
 
 
color2
   

 

 

overview-apps-compressor-20090722L' ENCODAGE


 

encode

 

 

L' encodage est l' avant dernière étape avant le création d' un DVD c' est lorsque tout est finalisé sur la timeline du logiciel de montage que l' on envoi le film à "l' encodage", pour une version DVD la vidéo sera convertie au format Mpeg2 et le son en Dolby Digital le poids des 2 fichiers devant se situer aux alentours des 4 Go ( afin de laisser un peu de place pour d' éventuels bonus et autres menus animés).

 

Pour une version internet en HD à placer sur les sites de partage vidéo on choisira plutôt un encodage en H.264 pour la vidéo et en AAC pour le son.

 

Cette étape peut prendre jusqu' 8 heures selon le format vidéo utilisé pour le travail dans la timeline (du logiciel de montage).

 

 

overview-apps-dvdsp-20090722L' AUTHORING

 

 Ato.jpg

 

 

C' est la toute dernière étape de la création d' un DVD, c' est avec ce logiciel qu' on mélange le son et l' image du DVD, c' est aussi à ce moment là que l' on ajoute les menus, les sous titres, les différentes langues, bref, c' est içi qu' on défini toutes les commandes qui seront exploitable par votre platine DVD de salon...

 

Bon DVD à tous...!!!

 

MARC BRACELET

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cable en acier 10/02/2011 14:55


Je trouve astucieux de bien indiquer que c'est dangereux aussi pour le matériel cela évite de nous de faire l'erreur.


E-One Productions 06/04/2011 20:16



Une camera au fond de l' eau m' a largement suffit...!!!


Et çela arrive en moins de temps qu' il n' en faut pour le dire..



Christophe LAGILLE 05/10/2010 21:07


Merci bien pour ces explications intéressantes !
Je fais de vidéos amateurs sur la pêche, je suis complètement autodidacte et travail avec les moyens du bord ! Tout conseils est bon à prendre pour moi. Merci pour votre blog.
voici un lien d'une de mes vidéos :
http://www.youtube.com/watch?v=7AXkEmeqalE

bonne continuation !
chris


E-One Productions 05/10/2010 21:53



Je viens de visiter votre lien YouTube  et je n' est qu' un mot à dire...Bravo !!!!, je n' ais pas
encore tout visionné et y retourne de ce pas...c' est passionnant , comme quoi les moyens du bord font de trés belles
choses...


 


Marc



Jerome 82 27/09/2010 21:24


explications claires nettes et pecises, juste un truc, tu vas a la peche quand ??? hihi


E-One Productions 28/09/2010 06:28



La nuit quand tout le monde dort...hihihi, non, il me reste bien un samedi ou un dimanche de temps en temps quand même... dalleur, ça me fait penser qu' il faut que je descende à moissac essayer les silures pars chez toi justement...



tony2607 27/09/2010 09:39


salut a croire sa a l'air simple mais pourtant au vue des photos des ecran(montage effé sono et le reste)

et ben bravo jolie boulot et merci de partagé tout sa(ton fils rien a dire cé ta tete)

a+++


E-One Productions 27/09/2010 18:04



Et bien disons que c' est assez simple dans l' ensemble, mais il faut quand même avoir un peu de pratique et surtout beaucoups de temps devant soi...


 


Marc.